5 activités plus intéressantes au lit qu’ailleurs

Par Malcolm Fraser  |  Juil 13, 2017
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Les plus âgés d’entre-nous se rappellent encore de l’époque où la chambre n’était que le lieu où l’on couchait, dans tous les sens du terme. Certes, dormir est une activité que nous approuvons. Cependant de nos jours, le lit est bien plus qu’un lieu de sommeil.

Comme le révèle une grande enquête que nous avons menée auprès de 5000 personnes en Europe, nous assistons à l’émergence d’une génération qui fait de la chambre et surtout du lit un lieu de vie propice à de nombreuses activités créatives et sociales. Nous avons baptisé ce groupe la Bed generation.

Mais de quelles activités parle-t-on plus précisément ? Voici une liste non-exhaustive de divertissements compatibles avec la position horizontale.

Le lèche-vitrine : pourquoi parcourir les boutiques quand tout s’achète sur la toile ? Fini, les miroirs grossissants dans des cabines éclairées par un néon blafard. Oublié, le vendeur qui vous juge parce que le jean que vous essayez est trop serré… Dans votre lit, vous êtes le seul maître à bord, et votre matelas amortira la chute quand vous vous écroulerez sous les factures de votre carte bleue.

Les rencontres en ligne : les célibataires sont coutumiers du fait : swiper à gauche et à droite à longueur de soirée peut fatiguer le pouce. Le lit est l’endroit idéal pour se morfondre dans les méandres du dating des temps modernes. Votre boîte de réception est vide, ou bien la personne que vous avez rencontrée la veille ne vous répond plus ? Un problème de cœur est vite réglé avec un pot de glace à la pistache au lit suivi d’une sieste réconfortante.

Le dîner : traditionnellement, grignoter au lit évoque surtout le petit déjeuner, apporté sur un plateau par notre bien aimé(e) ou par bibi quand on est d’humeur paresseuse (et célibataire). Mais pourquoi s’arrêter au petit déjeuner quand il y a un tas d’autres repas qui valent le détour ? Diner au lit est clairement la tendance du moment, surtout avec la multiplication des services de livraison à domicile. Bon, on ne va pas vous mentir, tous les plats ne sont pas adaptés au bed eating, notamment le chapon aux marrons avec son gratin dauphinois. Privilégiez surtout les aliments qui se mangent avec les doigts (pizza, wings, houmous, fromage…) et évitez les sauces. Nous n’avons aucun doute que dans un futur proche les déjeuners d’affaire auront lieu au lit.

Le travail : tiens, nous en parlions. Pour beaucoup de jeunes actifs, le télétravail n’est plus un problème. Beaucoup se sont installés un bureau dans leur chambre, ou squattent la cuisine pour passer la journée à pianoter sur le clavier. Mais absolument rien de vous empêche de faire cela dans votre lit. Il suffit juste de bien s’équiper : bouteille d’eau, café, biscuits… il ne reste plus qu’à s’y mettre. Gros avantage, si vous sentez le coup de bambou vers 15 h 00, vous pouvez faire une sieste réparatrice sur place !

Le yoga : après une longue journée de labeur, il est important de savoir se détendre. Le yoga renforce le corps et améliore la souplesse. Cela dit, il est parfois difficile d’être souple quand on pratique le yoga à même le sol. N’avez-vous pas remarqué que vous parvenez à effectuer beaucoup plus de positions improbables dans votre lit que sur un tapis de yoga ? À vous de devenir un véritable yoli (yogi du lit) !

Voilà quelques unes des raisons qui devraient vous inciter à prendre par à la révolution qui frémit sous la couette. Longue vie à la Bed generation !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone