5 choses à savoir sur les habitudes de sommeil des Français

Par Malcolm Fraser  |  Mai 5, 2017
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Avant de se lancer sur le marché français, Casper a cherché à mieux comprendre les habitudes de sommeil des Français. Nous avons retenu quelques enseignements de l’enquête que nous avons menée avec l’Ifop.

1- On ne fait pas que dormir au lit.

Rien de surprenant vraiment, même si la nature des activités non liées au sommeil varie sur un spectre allant de l’efficacité à la débauche. En effet, 29 % des Français reconnaissent avoir travaillé au moins un fois dans leur lit, tandis que près d’un tiers d’entre-eux disent jouer aux jeux vidéo en position horizontale. La lecture est une activité qui semble mettre presque tout le monde d’accord, avec 76 % des personnes sondées qui affirment bouquiner au lit.

La France étant le pays de la gastronomie, l’une des activités les plus répandues parmi les personnes interrogées est la consommation de nourriture au lit, 36 % d’entre-eux avouant céder à la tentation.

2- Certaines personnes prennent l’apéro au lit.

Oui, quand on demande aux Français quel repas ils préfèrent manger au lit, 1 % d’entre-eux disent qu’il s’agit de l’apéro. En ce qui concerne les personnes qui n’aiment pas retrouver des cacahuètes sous la couette, le repas le plus souvent consommé au lit est sans surprise le petit-déjeuner, une tendance particulièrement définie chez les jeunes actifs.

3- Les Français aiment partager…. leur lit.

Près de deux-tiers d’entre-eux disent dormir à deux. Ce sont les 25-34 ans qui auront le plus tendance à disputer le bout de drap avec un conjoint (68 %). À l’inverse, 48 % des 18-24 ans dorment seul. 1 % des personnes interrogées déclarent partager leur lit « à plus de deux », sans donner plus de précisions.

Les chiens et les chats peuvent être jaloux de votre conjoint(e). En effet, alors que 12 % des célibataires partagent volontiers leur lit avec leur boule de poils, seuls 1 % des couples font de la place sous les draps pour Médor ou Minette.

4- Le lit est le lieu de prédilection pour les activités numériques.

Chez les jeunes, en tous cas. En effet, 94 % des moins de 35 ans affirment utiliser leur smartphone au lit, contre 59 % de l’ensemble des personnes interrogées.

5- Les Français sont hyperactifs.

Ils sont effectivement 50 % à confier qu’ils se couchent tard et se lèvent tôt, une tendance plus marquée dans l’Est de la France (59 %). Les gros dormeurs, qui disent se coucher tôt et se lever tard ne représentent eux que 5 % de la population, et se trouvent majoritairement dans le Nord (9 %).

 

Allez, on retourne au lit maintenant.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone